Meeting #1 (The Opening)

Opening #Changer : le mot d’ouverture

Changer est un mouvement d’action et de résistance citoyenne. Lancé le 11 janvier 2017, il a pour vocation de promouvoir les outils de réalisation du changement, à travers les lois sur la démocratie directe, la collaboration avec les instances élus, le recours à la justice ou le plaidoyer. Retrouvez en vidéo le mot d’ouverture lors de ce meeting de lancement.


#Changer par le plaidoyer, cas de l’association Insaf

Présenté par sa très engagée présidente, Bouchra Ghiati, le cas de l’association Insaf est une véritable illustration du changement par le plaidoyer. Sur la cause des mères célibataires comme sur la cause des petites filles recrutées comme «personnel de maison», l’association Insaf a changé le destin de plusieurs d’entre elles par l’action sur le terrain, mais a su mener une bataille auprès du législateur pour éviter le pire dans une loi décriée sur ce sujet. Le combat continue. Retrouvez en vidéo l’intervention de Bouchra Ghiati, remerciée, au premier meeting de #Changer.


#Changer par le recours à la justice, cas du citoyen El Abdi

Abdelaziz El Abdi est un citoyen marocain. Excédé par la mise du «sabot», immobilisant sa voiture, par la société délégataire du service de parking, il décide de porter… plaintes! Tous les jours, avec la principale voiture mobilisée pour cette action de résistance, appelée «Zanouba», et quelques voitures de services de son entreprises, il fait constater l’immobilisation, mesure illégale, de ses voitures, paie les amendes pour les libérer, et porte plainte. Il gagne tous ses procès, jugés en moyenne contre la société par une amende de 3000,00 DH pour chaque immobilisation, et entretient, à travers les réseaux sociaux, l’histoire de «Zanouba», devenue tout un symbole, mais aussi un espace de lecture grâce aux articles de presse qu’il collait sur sa tôle, jusqu’au jour où la société délégataire de la gestion des parkigs cesse de mettre «le sabot» à ses voitures. Une jurisprudence El Abdi est reconnue dans le tribunal administratif de Rabat…


#Changer la pétition citoyenne

L’Espace Fadae, de l’association culturelle Racines, lance le premier cas d’application la loi sur les pétitions citoyennes (Loi N°14-44), en vertu de laquelle on peut changer la loi sur demande des citoyens. Pour rendre l’espace public accessible aux artistes, Mehdi Azdem expose son projet, qui consiste à réunir 5000 signatures, avant de déposer la demande ai chef du gouvernement. Pour lui, #Changer s’engage à contribuer à la mobilisation !


Deuxième partie : les coups de coeur

Coup de coeur #1: Redouane Bouwizri


Coup de coeur #2: Ghadir Elidrissi Raghni


Coup de coeur #2: Reda El Fakir


Coup de coeur #2: Ahmed Farissi


Coup de coeur #2: Dr Zouhair Lahna