Accueil

Une pétition pour la libération des journalistes du Hirak

Le verdict ingénieux d’un juge du tribunal de la famille de Tanger

Mères célibataires : Les six mesures urgentes d’Insaf

Casablanca/Sidi Belyout : Le service de légalisation se met aux nouvelles technologies

Médias24 lance une motion législative au profit des enfants nés hors mariage

Changer Comment ?

1

Par la coopération avec les élus

2

Par le plaidoyer public

3

Par le recours à la justice

4

Par la pétition et la motion citoyenne

Suivez-Nous :

Nos événements

ILS PENSENT LE CHANGEMENT

ILS ONT DIT

OUI AU CHANGEMENT

  • Le fait de toujours critiquer et se demander pourquoi ceux qui sont en charge des choses ne font rien, commence à m’embêter… Finalement, moi aussi je ne fais rien, alors je veux cesser de pleurnicher et stopper la négativité et essayer de faire quelque choses, n’importe quoi finalement, mais au moins faire partie de quelque chose avec un sens

    Rania Derouiche
  • Pour la simple raison que je suis un militant du changement, la vie n’a de sens que celui qu’on lui donne, il est temps d’agir avec notre volonté pour changer le monde

    Mohamed Amine El Hachimi
  • Je suis rentré au Maroc après un séjour de 9 ans au Canada, pendant lequel je me suis spécialisé en E-Commerce et en stratégie digitale.
    J’ai eu l’agréable surprise de découvrir l’initiative changer.ma, ayant moi meme un grand désir d’apporter mon aide pour améliorer divers aspects sociaux au Maroc. Je souhaite donc contribuer au mouvement et faire don de mon temps pour améliorer les conditions des marocains, dans la mesure du possible.
    Ne doutez jamais qu’un petit groupe de gens réfléchis et engagés puisse changer le monde. En fait, c’est toujours comme cela que ça s’est passé

    Mohamed El Bied
  • J’oeuvre à mon niveau, au quotidien et (depuis toujours) pour l’amélioration du quotidien, la sensibilisation à la chose publique et la lutte contre la précarité….

    Dilar Sebti
  • Notre Maroc a besoin de ses citoyens pour atteindre le développement tant voulu, non par les hautes instances et élus, mais surtout par nous Marocains et Marocaines qui rêvons d’un Maroc meilleur. Cette initiative est une occasion pour moi de contribuer à ce changement auprès de personnes soucieuses de l’avenir de notre pays

    Salma Elmerghadi

NOS PARTENAIRES

1
2
3
4

Le changement n’est pas un acte
arrêté dans le temps.

C’est un chantier ouvert,
en permanence.